Longtail boats alignés sur une plage, Thaïlande

7 îles de Thaïlande à visiter

Envie d’une plage de rêve ? D’un séjour farniente ou festif au bord de la mer? D’un peu de plongée ou de snorkeling ? La Thaïlande est faite pour vous ! C’est la destination idéale, surtout si vous partez pour la première fois en Asie du Sud-Est. Si vous ne savez pas où aller, je vous propose ici une sélection de quelques îles thaïlandaises. Suivez le guide.

 

Dans la mer d’Andaman 

Ko Lanta

Allez, on commence par la plus célèbre (du moins en France, grâce à la célèbre émission de télé-réalité qui l’a popularisé) : Koh Lanta. Je ne vous cache pas que quand j’y suis allé, c’était plus par curiosité que par rapport à ce que me disait les brochures de voyage. Première nouvelle, elle n’a rien d’une île déserte coupée du monde !

L’île a une atmosphère plutôt détendue. C’est l’idéal pour poser vos sacs et vos guibolles après avoir festoyé (ou non) sur l’animée Koh Phi Phi. A vous de choisir la plage qui vous siera le mieux : Kaw Kwang, Klong Dao, Phra Aea, Klong Khong, Klong Nin. La plage principale de Phra Aea vous offrira de l’animation tandis que celle de Klong Khong plus de décontraction, avec ses nombreux bars à l’ambiance reggae qui la jalonnent.

C’est ici que je m’étais arrêté lors de mon dernier passage, et je l’avais vivement apprécié. Le plus sympa, c’est que quand vous marcherez le long de la plage le soir, vous aurez de grandes chances de rentrer accompagné… par des bernard-l’hermites ! Il y en a partout sur la plage, le plus dur est de ne pas marcher dessus ! Et si vous êtes d’humeur, pourquoi ne pas faire une parodie de l’émission…?

3 bernard l'hermites voulant rentrer dans une noix de coco vide, Ko Lanta, Thaïlande

Fabrice qui vote contre moi sur la plage de Koh Lanta

La sentence est irrévocable!

 

Située dans le golf de la mer d’Andaman au sud-est de Koh Phi Phi, Koh Lanta est facilement accessible depuis Koh Phi Phi, ou depuis la terre ferme.

 

Ko Phi Phi

Immensément populaire, Ko Phi Phi est une île très festive, qui amène beaucoup (trop) de monde. Son village est construit sur la fine bande de terres qui séparent les deux plages principales. Elle s’est très vite remise du terrible ras de marée qui avait touché l’île le 26 décembre 2004. On pourrait même dire qu’elle en a profité, car il a fallu tout reconstruire, en plus grand et en plus solide (vive le béton…)

C’était il y a peu de temps encore le point de départ pour partir visiter la célèbre plage du film « the Beach » avec Leonardo di caprio, sur l’île voisine de Koh Phi Phi Ley. Mais ça c’était avant que les autorités ne décident de la fermer jusqu’à nouvel ordre, car l’afflux de touristes posait de sérieux problèmes au niveau environnemental.

 

Rush de bateaux se rendant sur Ko Phi Phi Ley, Thaïlande

C’est l’heure de pointe…

 

Sunset sur la colline surplombant le village de Koh-Phi-Phi, Thaïlande

Coucher de soleil sur Koh-Phi-Phi

Cette île conviendra surtout à ceux qui veulent le tout confort et pouvoir siroter un cocktail le soir et faire la fête une fois la nuit tombée. Comme c’est un lieu très touristique -qui plus est sur une île- tout est plus cher qu’ailleurs. Il faut même payer pour aller voir le coucher de soleil sur la colline !

L’île est très bien desservie par les nombreux bateaux en provenance de Phuket et de Koh Lanta.

 

Dans le golf de Thaïlande

Ko Phan Gan

Réputée pour sa Full Moon Party (et maintenant tous ses dérivés commerciaux, « Half Moon, Black Moon » etc.), elle a bien plus à offrir que ses simples dérivés festifs. Il y en a pour tous les goûts : c’est dans la partie sud que vous aurez le plus de commerces et d’activité. Et c’est sur la plage de Haad Rin qu’a lieu le rassemblement de tous les fêtards lors des Full Moon Party. Si vous optez pour l’est de l’île, vous trouverez sans nul doute les plus belles plages de l’île (Haad Than Sadet et Bottle beach). Ces plages très calmes donnent le sentiment d’être coupées du monde. Et enfin au nord et à l’ouest, vous aurez l’embarras du choix avec beaucoup de plages bien desservies. Un juste milieu entre accès aux services et isolement total.

 

Plage de Haad Sadet, Ko Phangan, ThaÏlande

Haad Than Sadet, un havre de paix

Vue de la plage de Haad Sadet depuis un bungalow, Ko Phangan, ThaÏlande

Point de vue de la plage de Haad Sadet, Ko Phangan, ThaÏlande

 

Vous entrez sur l’île via le port principal de Thong Sala, soit en provenance de Surat Thani sur la terre ferme, soit de l’île voisine de Koh Samui.

Ko Tao

Littéralement« L’île de la tortue», Ko Tao était une île servant autrefois de prison. Une sorte d’Alcatraz sous les tropiques en quelque sorte ! Ko Tao est aujourd’hui très populaire, et est devenue LA mecque de la plongée sous-marine en Asie du Sud-Est (limite t’es un loser si tu repars de l’île sans avoir passé ton PADI open-water…) A défaut, vous pourrez toujours vous rattraper sur le snorkeling, qui est déjà très bien. L’île n’étant pas très grande, il est très facile de l’explorer en scooter la journée. Attention tout de même, car certaines pistes sont très pentues, et nécessitent une bonne expérience de conduite en scooter. Si vous êtes moins à l’aise, prenez un quad. Plus cher, mais plus sûr niveau sécurité (je conseille pour les débutants). Vous trouverez des agences de location à tous les coins de rue. Pour plus d’infos, j’ai écrit un article à ce sujet.

Homme faisant de la balançoire sur une plage, Ko Tao, Thaïlande

Moi prêt à faire du snorkeling, Ko Tao, Thaïlande

L'île de Nang Yuan, au large de Ko Tao, Thaïlande

 

Vous en avez vraiment pour tous les goûts niveau plages, et de superbes sentiers maritimes vous y amènent. Malheureusement victime de son succès, l’île s’est lentement engagé vers un bétonnage à marche forcée. Dommage que la loi littorale ne s’applique pas ici : il est impossible de marcher tout le long de la plage principale de Sairee Beach sans avoir à revenir à un moment donné sur un sentier, car le banc de sable est très étroit, et les constructions touristiques collent littéralement la plage…

Ko Samet

Cette île a l’avantage d’être proche de Bangkok (environ 3 heures de route). C’est ce qui explique d’ailleurs pourquoi elle est plébiscitée par de nombreux thaïlandais et expatriés, sa proximité avec la capitale en faisant un escapade bienfaisante le temps d’un week-end. Pas très grande, on peut l’explorer aisément en scooter la journée, ou en empruntant des taxis collectifs.

Facile d’accès, l’île se situe dans la province de Rayong, après avoir passé la ville sulfureuse de Pattaya. On y accède par le port de Sri Ban Phe, et vous avez le choix entre un vieux rafiot lent et un fast boat rutilant, la différence se situant logiquement au niveau du prix.

Manche de guitare qui s'aligne avec l'horizon

 

A noter qu’à l’entrée sur l’île, vous devrez payer une taxe dont le montant varie en fonction de la durée de votre séjour. En effet, vous entrez dans le parc national de Khao Laemya. Pour dire vrai il n’a de nom que le parc, car rien ne diffère d’une autre île de Thaïlande, mais c’est comme ça…

Ko Chang

Koh Chang veut dire l’île éléphant (vous saurez maintenant ce que veut dire la célèbre bière thaïlandaise). Elle se trouve au sud est de Bangkok, dans le golf de Thaïlande. C’est une île assez grande, qui nécessite plusieurs jours si on veut bien l’explorer. La côte ouest est la plus développée et possède quelques belles plages de sable fin, tandis qu’à l’est vous trouverez surtout de la mangrove, donc des eaux un peu plus troubles…

Pancarte de l'île, Ko Chang, ThaÏlande

Carte de l'île posé sur une table au restaurant, Ko Chang, ThaÏlande

Pour vous y rendre depuis le continent, allez au port de Laem Ngop. Une fois sur place, rendez vous au port de Bang Bao si vous souhaitez faire un tour sur les autres îles du sud (lien ).

A noter que l’île est assez prisée des touristes russes, qui constituent une bonne partie de la clientèle étrangère.

Ko Mak

Si vous recherchez une île plus calme que Ko Chang, je vous conseille de faire un tour sur Ko Mak. A mi-chemin entre Ko Chang et Ko Kood, l’île est un petit havre de paix sans prétention, où il fait bon flâner. Parfait pour se détendre quelques jours, avec notamment de belles plages de sable fin.

L’île n’étant pas très grande, vous pouvez facilement vous y promener à pied ou en vélo. Attention à la chaleur toutefois, n’oubliez pas votre gourde.

En vous promenant, vous découvrirez certainement des statues de femmes aux courbes très marquées. Peut-être l’œuvre d’un artiste thaïlandais très inspiré !

Longtail boat navigant entre les îles avec à bord un couple

Statue de femme avec grandes courbes, Ko Mak, Thaïlande

 

Bonus :

Ko Kham

Une petite dernière, pour une toute petite île ! Celle-ci est accessible et visible depuis Koh Mak, puisqu’elle ne se trouve qu’à quelques centaines de mètres de celle-ci. Aux dernières nouvelles, il ne s’y trouve qu’un seul établissement touristique (à vérifier). Pour vous y rendre, il faut  vous arranger avec un local possédant un bateau à moteur qui vous y amènera et reviendra vous chercher un peu plus tard dans la journée.

Le gros avantage de son isolement, c’est qu’il y règne le calme absolu, et qu’elle est moins polluée (pas de déchets provenant de l’île en elle-même). C’est l’endroit parfait pour faire la crevette, et le snorkeling est très bon car les eaux sont translucides. Vous pourrez notamment admirer de superbes étoiles de mer, mais attention de ne pas vous approcher de trop près!

 

Pancarte Koh Kham faite avec des coquillages, Thaïlande

 

 

Cet article vous a plu ?

Merci de le noter!

Note moyenne / 5. Vote count:

As you found this post useful...

Follow us on social media!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *