A PROPOS

 

Bienvenue sur Un Frenchie En Asie, le blog qui t’aidera à organiser ton voyage en Asie du Sud-Est

 

Salut c’est Vincent, l’auteur de ce blog!

 

Après avoir beaucoup voyagé dans le monde, et de nombreuses fois en Asie du Sud-Est, j’ai décidé de lancer mon blog voyage. Il m’a en effet semblé naturel de vous faire partager mon coup de cœur pour ce magnifique continent.

Il faut dire que je n’en étais pas à mon coup d’essai. Après avoir créé mon premier blog voyage (créé sur la plateforme gratuite kikooboo.com, aujourd’hui disparue, adieu mes articles et photos! :/) lors d’un long séjour en Australie, l’envie d’en créer un second, plus « pro » -et moins éphémère!- s’est fait sentir…

Ce premier contact avec l’Asie du sud-est, je l’ai eu justement après mon séjour australien (Working Holiday Visa entre 2006 et 2008). Je fis escale 1 mois en Thaïlande et à Singapour avant de rentrer en France. Un premier aperçu qui va vite me donner envie de revenir plus tard…

Cinq ans plus tard, j’y retourne avec deux amis. Nous sommes partis à l’aventure pour un tour d’Asie du sud-est de 8 mois (2013-2014). Ce périple me permit de découvrir une dizaine de pays en tout (Népal, Inde, Indonésie, Thaïlande, Birmanie, Laos, Cambodge, Vietnam, Corée du sud et Japon). Un voyage qui marquera pour de bon mes esprits…

A l’hiver 2017, j’y retourne deux mois, pour visiter le Sri Lanka que je ne connais pas encore, et retourner au Cambodge et en Thaïlande.

Puis à l’automne 2017, je repars avec un aller simple, sans date retour. Aujourd’hui j’alterne entre la France et l’Asie.

Avant le départ, presque toujours le même rituel, dont je suis devenu coutumier :  vérifications des vaccins, préparation de mon sac à dos -facile quand les affaires du précédent voyage sont déjà prêtes dans un placard-, envoi de préavis de départ pour mon appartement, réservation d’un aller simple sur Skyscanner, un dernier au revoir à mes amis… Puis c’est parti!

 

Ma conception du voyage

J’aime l’idée d’être libre de mes mouvements et de pouvoir décider d’aller où je veux, sans attache particulière. Autant que je me souvienne, je n’ai jamais su me fixer trop longtemps à un endroit. Le voyage me permet d’étancher ma soif de découvertes. Le monde est pour moi un vaste terrain de jeu, tantôt amusant, tantôt navrant aussi. Mais il m’est difficile de ne pas aller à sa rencontre…

Prendre le temps de découvrir, en évitant autant que faire se peut le tourisme de masse. Car c’est hors des entiers battus, lorsque les habitants n’ont aucune attente vis à vis du visiteur, que l’on fait les plus belles expériences…

Et aussi voyager en essayant d’avoir le moins d’impact écologique possible. Visiter dans le respect de ses habitants, de la faune et de la flore. Pas simplement partir, mais découvrir et apprendre de nouvelles choses, tous les jours…

 

Asiatiquement votre