fbpx

Cambodge

Nom officiel Royaume du Cambodge
Nom propre Preăhréachéanachâkr Kâmpŭchéa – ព្រះរាជាណាចក្រកម្ពុជា (km)
Continent Asie
Sous-continent Asie du Sud-Est
Population (palmarès : 71e) 16 754 937 habitants (2018)
Croissance démographique 1,91 % / an
Superficie 181 035 km²
Densité 92,55 habitants / km²
PIB (palmarès : 111e) 22,158 milliards $USD (2017)
PIB/habitant (palmarès) 1 384 $USD (2017)
Croissance du PIB 6,80 % / an (2017)
Espérance de vie (palmarès) 68,98 ans (2016)
Taux de natalité 23,30 ‰ (2016)
Indice de fécondité 2,56 enfants / femme (2016)
Taux de mortalité (palmarès) 6,05 ‰ (2016)
Taux de mortalité infantile (palmarès) 25,10 ‰ (2017)
Taux d’alphabétisation 79,80 % (2013)
Langues officielles Khmer (français parlé)
Monnaie Riel (KHR)
IDH (palmarès : 177e) 0,582 / 1 (2017)
IPE (palmarès) 43,23 (2018)
Nature de l’État Monarchie constitutionnelle
Chef de l’État Roi Norodom Sihamoni
Fête nationale 9 novembre (indépendance de 1953)
Codes ISO KH, KHM
Gentilé Cambodgienne, Cambodgien
Touristes (palmarès) 5 602 000 personnes (2017)

Carte du Cambodge

 
Les regards sont tournés vers l’avenir, malgré les difficultés

Le Cambodge est un pays d’Asie du Sud-Est situé au coeur de la péninsule d’Indochine. Il est bordé par le golfe de Thaïlande, pays avec lequel il partage une frontière à l’ouest et au nord. Ses autres voisins sont le Laos, au nord, et le Viêt Nam à l’est et au sud-est.

Temple d'Angkor Vat se reflétant dans une mare de lotus
Angkor Vat, Cambodge

Même si l’ONU a demandé et obtenu du gouvernement qu’il créé un tribunal pour juger les Khmers Rouges, le pays veut désormais se tourner vers l’avenir, malgré le retour au pouvoir en 1993 d’un roi et la reconstitution du pays en un royaume au lieu d’une république, censée représenter une forme plus moderne de gouvernance. Le nouveau roi a déclaré ne pas vouloir s’ingérer dans les affaires de l’État, laissant le gouvernement en place diriger effectivement le pays. Hun Sen, Premier ministre à deux reprise (entre 1985 et 1993, puis depuis 1998), dirige le pays de manière autoritaire et corrompue, et concentre tous les pouvoirs entre les mains d’un groupe restreint de personnes qui sont soupçonnées de piller le pays à grande échelle.
La population, très pauvre, aspire à la paix après des décennies de guerre. La situation sanitaire et sociale demeure précaire, et dans des domaines comme la santé infantile par exemple, le nombre de décès pouvant être évités est encore très élevé.

Deux tours modernes érigées au milieu de la ville de Phnom-Penh, Cambodge
Phnom Penh, capitale du Cambodge

L’aide étrangère est actuellement l’une des principales ressources du pays, mais le tourisme, avec des joyaux mondialement connus comme Angkor Vat, connaît un véritable boum.
Par ailleurs, ancienne colonie française, le pays s’anglicise actuellement très rapidement, le Premier ministre Hun Sen ayant fait appel aux États-Unis pour le soutenir. La langue française disparaît donc inexorablement pour être remplacée par l’anglais, dans tous les domaines administratifs notamment. Les États-Unis en ont également profité pour créer deux bases militaires sur les côtes.

Vue aérienne de Phnom-Penh, Cambodge
Phnom Penh, capitale du Cambodge
Immeubles délabrés à Phnom Penh, Cambodge
Bidonville à Phnom Penh, Cambodge. Photo : Martin Roemers

Le lac Tonlé Sap occupe une grande place au centre du pays. Sa superficie varie grandement selon les saisons, et passe d’environ 2 900 km2 à 16 000 km2 ! La superficie des provinces ne comprend pas celle du lac, d’où la différence entre la superficie totale du pays et l’addition de celle des provinces (ci-dessous).

Source :