Railway Sri Lanka

Circuit : deux semaines au Sri Lanka

Le Sri Lanka, ça vous tente ? Ça tombe bien, j’y suis allé, alors je vais vous en parler!

Dans cet article, je vous propose un itinéraire de voyage dans la moitié sud du pays. Même si l’île n’est pas très grande -tout de même 500km du nord au sud- il faut du temps pour apprécier les trésors qu’elle recèle… Et du temps il vous en faudra, car les routes ne sont pas souvent très rapides…

C’est pourquoi j’ai précisé un temps de trajet minimum, qui peut augmenter en fonction du trafic et du mode de transport choisi (transports public ou privé, ce dernier étant plus rapide). Mais qu’importe, c’est aussi ce qui fait le charme d’un voyage au Sri Lanka. Et quand vous serez dans le train qui traverse les collines de plantations de thé, vous n’aurez plus envie d’en descendre…

Voici les étapes : Colombo-Kandy-Sigiriya-Nuwara Eliya-Ella-Galle-Colombo

Comme vous pourrez le voir sur la carte, il forme une boucle.

Day 1 Aéroport international Bandaranaike-Colombo/ Negombo

Arrivée à l’Aéroport international Bandaranaike, situé à 30 km au nord de la capitale du Sri Lanka, Colombo. Pour des raisons pratiques, je vous déconseille fortement de choisir un hôtel à Colombo. En effet, ce serait une perte de temps car il y a souvent de gros bouchons sur la route reliant la capitale à l’aéroport (et le séjour débutera en partant vers l’est à l’intérieur des terres, donc ce serait faire de la route pour rien). J’en sais quelque chose, j’ai failli rater un vol à cause de ça! De toute façon vous aurez le temps de la visiter avant de prendre votre vol retour 🙂 Il est préférable de choisir un hébergement à proximité de l’aéroport, dans la ville de Negombo.

Day 2 Negombo-Kandy, 105km min 3h

Après une bonne nuit de sommeil pour récupérer du décalage horaire, nous prenons la route sans plus tarder pour se rendre à Kandy. Situé quasiment au centre de l’île, Kandy est une ville charmante -bien que sans prétention- bordée par un lac. L’attraction principale est le Temple de la dent, haut lieu de culte pour les bouddhistes, où se pressent les foules pour avoir une chance de voir la fameuse relique de la dent de Boudha. Après cette visite, et si vous avez un peu de temps devant vous, vous pourrez vous rendre vers une autre statue de bouddha, le Bahiravokanda Vihara. Le sommet de ce bouddha géant offre un joli panorama sur la ville. Si vous préférez vous promener, une balade au parc Udawatta Kele est également une bonne option, sinon vous pouvez tout simplement marcher autour du lac. Si la marche est trop longue, prenez un tuk tuk pour vous ramener en ville !

Day 3 Kandy-Sigiriya, 90km min 2h30

Pour votre 3è journée, un petit détour au nord s’impose pour aller sur un lieu incontournable au Sri Lanka : le rocher du lion, appelé aussi Sigiriya. Une fois arrivé sur place et après avoir posé vos affaires à l’hôtel, je vous suggère de vous préparer pour la visite de la fameuse forteresse le lendemain. Vous pourrez avoir un avant-goût de ce qui vous attend en allant grimper le Pidurangala Rock. Celui-ci fait face à Sigiriya, et offre une vue imprenable sur le rocher du lion et la plaine. Parfait lors du coucher de soleil !

Vue sur Sigiriya depuis le rocher de Pidurangala
Vue sur Sigiriya depuis le rocher de Pidurangala

Day 4 Sigiriya

C’est le grand jour pour partir à la découverte de ce site archéologique classé au patrimoine mondial de l’humanité, et ancienne capitale du Sri Lanka. Comme tout monument majeur victime de son succès, le monument est pris d’assaut par les hordes de touristes. C’est pourquoi je vous recommande fortement d’y très tôt le matin juste avant l’ouverture. Cela vous permettra de visiter tranquillement… et d’éviter la chaleur. A noter que le billet d’entrée est excessivement cher (30$) ! Mais tout comme les temples d’Angkor, c’est le genre de lieu qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Et il ne devrait pas vous laisser de marbre, surtout lorsque vous entamerez l’ascension (personnes sujettes au vertige s’abstenir!).

vue rocher sigiriya sommet
L’imposante forteresse de Sigiriya

Day 5 Sigiriya-Nuwara Eliya, 170km min 5h

Cette journée sera placé sous le signe du… transport. C’est le prix à payer pour avoir fait un détour à Sigiriya et être sorti de la « boucle » ! Il faudra redescendre au sud, passer de nouveau par Kandy et continuer jusqu’à Nuwara Eliya. Mieux vaut donc partir tôt le matin pour avoir une chance de faire une petite activité en arrivant, ou tout simplement vous dégourdir les jambes au bord du lac à votre arrivée.

Day 6 Nuwara Eliya

Nuwara Eliya est connue pour ses nombreuses plantations de thé, ses magnifiques cascades et ses paysages. Pour les voir, le mieux est de louer un véhicule privé à la journée. Tuk tuk pour les petits budgets, voiture pour ceux qui souhaitent un peu plus de confort. A vous de négocier directement les prix avec le chauffeur ! Une journée n’est pas de trop pour visiter les nombreux centres d’intérêt. Citons pêle-mêle : le parc national d’Horton Plains, les fermes de fraises et de lait, les fabriques de thé etc. Entre deux visites, vous aurez l’embarras du choix pour vous rafraîchir dans l’une des nombreuses cascades qui jonchent votre parcours : Baker’s Fall, Devon Falls, St. Clairs Falls, Lover’s leap Waterfall…

Vue de Nuwara Eliya depuis les collines
Vue depuis les collines de Nuwara Eliya

Day 7 Nuwara Eliya-Ella, 55km min 2h

Direction Ella pour cette 7è journée. Je ne saurai que trop vous conseiller d’effectuer le trajet en train! Le parcours est magnifique, vous traversez les collines à travers les champs de thé, et en empruntant de nombreux tunnels. Et c’est aussi un moyen de découvrir une tranche de vie quotidienne des Sri lankais.

C’est à faible distance de Nuwara Eliya, mais ne vous méprenez pas… La route est longue (ou plutôt lente). Lorsque je l’ai emprunté, le train a mis environ 3 heures pour effectuer les quelques 60km. Il faut dire qu’il fait de nombreux arrêts, parfois très longs! Mais cela en vaut largement la peine, on y va pour l’expérience, et les paysages en route nous font oublier le temps qui passe… Après être arrivé sur place, choisissez l’une des activités que je vous propose pour le lendemain, car vous ne pourrez pas toutes les faire en un jour !

Day 8 Ella

Culminant à 1 041 mètres d’altitude, Ella offre des panoramas splendides. Les amateurs de randonnée et de grands espaces seront servis. En effet, les deux attractions majeures de la ville sont les « sommets » de Ella Rock et de Little Adam’s Peak. Pour atteindre le premier, une bonne condition physique est requise, tandis que le deuxième est à la portée de tous. Si vous n’en avez pas assez après l’une de ces deux randonnées, vous pouvez toujours vous rendre au Pont aux neuf arches. Cela vous donnera un aperçu de ce qui vous attend le lendemain 🙂 Sinon allez vous rafraîchir aux Ravana Falls. Si vous avez les jambes lourdes après cette longue journée de marche, vous aurez le choix entre un grand nombre de salons de massage. Détente garantie.

Vue depuis Adam's Peak
Vue depuis Adam’s Peak

Day 9 Ella-Matara, 180km min 4h

Nous entrons dans la deuxième partie de séjour, qui sera plus détendue, puisque vous allez la passer au bord de la mer. Cette fois-ci, vous allez descendre la montagne, et le trajet sera beaucoup plus rapide. Enfin tout dépendra de votre chauffeur ! J’ai le souvenir d’avoir pris le bus public, et il a dévalé la pente à toute vitesse… Pour plus de tranquillité prenez un transport privé.

Matara est une charmante station balnéaire offrant bon nombre d’activités de loisirs. Et surtout de belles plages où il est possible de se baigner. En effet, ce n’est pas le cas partout au Sri Lanka, spécialement sur les côtes sud et est qui sont frappées par les vagues. Mais rassurez vous il y a quand même de bonnes vagues à certains endroits, pour ceux qui aiment la glisse:) Si c’est votre cas, rendez vous dans une école de surf pour prendre une leçon le lendemain (pour votre gouverne : https://www.surfsession.com/articles/trips/focus-destination-sri-lanka-581395234.html).

Day 10 Matara

Quoi de mieux que de passer la journée à la plage ? Vous avez le choix entre de nombreuses plages, les plus connues étant celles de Mirissa et de Polhena. Je vous conseille cette dernière si vous aimez le snorkeling (masque et tuba). Si vous n’avez jamais vu de tortues, c’est l’occasion de vous jeter à l’eau ! J’y suis allé personnellement et j’en ai vu 🙂

Le soir, vous pourrez aller profiter du coucher de soleil dans l’un des nombreux bar-restaurants qui longent la plage de Mirissa, haut lieu de la vie nocturne.

Serveur Sri Lanka

Day 11 Matara-Galle, 45km min 1h

Pour cette avant-dernière étape, vous allez vous plonger dans l’histoire coloniale du pays. Galle était une ancienne colonie construite par les portugais, auxquels se sont succédés les hollandais qui ont construit la cité fortifiée telle qu’on la connaît, puis les britanniques. La balade dans cette ville raffinée est très agréable. Vous pouvez marcher le long des murs d’enceinte et admirer l’océan, sans oublier de visiter le phare et l’église hollandaise réformée.

galle-sri-lanka
Centre historique de Galle

Day 12 Galle-Colombo, 120km min 2h

Pour ce trajet, je vous encourage à emprunter la ligne de train, car celle-ci longe la mer. On ne voit pas le temps passer ! Si vous n’êtes pas pressés de mettre le cap sur Colombo et sa jungle urbaine, et que vous souhaitez profiter une dernière fois de la mer, je vous recommande de faire un tour à Unawatuna. Le bus local peut vous y emmener. De la plage d’Unawatuna, un agréable sentier vous mène jusqu’à Jungle Beach, où vous pourrez piquer une tête. En chemin, n’oubliez pas de visiter la pagode japonaise de la paix. Elle offre un très joli panorama sur la baie, et vous pourrez voir les remparts de Galle au loin.

Day 13 Colombo

Cette fois-ci vous allez découvrir la capitale du Sri Lanka. D’aucuns disent que Colombo n’est pas très attrayante. Il est vrai qu’après avoir vu les grands espaces, l’atmosphère contraste fortement. Vous voilà de retour dans la « civilisation », avec tous les désagréments que cela comporte : la saleté, la pollution, et le trafic automobile. Mais c’est un point de passage presque obligé, ne serait-ce que pour faire les derniers achats de souvenirs. Et si vous ne vous sentez d’aller visiter la ville, vous pourrez toujours en profiter pour regarder les magnifiques photos de votre séjour et boire un verre dans un des nombreux bars branchés de la ville.

Day 14 Colombo-Aéroport international Bandaranaike, 30 km min 1h

Attention aux bouchons, spécialement aux heures de pointe, prévoir large !

En espérant que cet article vous ait donné des ailes !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Et s’il vous a plu et inspiré, partagez !

Bon vent à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *