Ce qu’il (ne) faut (pas) prendre dans son sac à dos

Dans cet article,  je vais aborder la question classique et récurrente que tout futur voyageur digne de ce nom doit se poser avant de commencer son périple : Quelles affaires de voyage dois-je emporter avec moi ? Lesquelles ne pas prendre dans son sac à dos?

Une règle de base : on n’est jamais « trop léger ». Le problème classique est qu’on est souvent amené à emporter ou garder trop d’affaires, de peur de manquer. C’est une erreur, car on se charge pour rien, et si vraiment quelque chose nous manque, on pourra toujours l’acheter en voyage. Aujourd’hui on trouve quasiment tout partout (vive la mondialisation…).

Après deux séjours distincts de 8 et 9 mois en Asie du sud-est, j’ai logiquement appris à optimiser mon sac à dos. Et c’est en toute logique que j’ai réfléchi à une liste d’affaires à emporter. A vous de choisir ce qui compte vraiment 🙂

Liste de vêtements (pour un homme) :

1 blouson léger type coupe-vent

1 K-way de poche

1 paire de lunettes de soleil

7/8 t-shirts

1 chemise manche longue

5/6 caleçons

2 bermudas

1 pantalon zip textile léger pour trek/ randonnées

1 jean

6/7 paires de chaussette

1 paire de baskets légère et aérée

1 paire de chaussures de ville confortable

1 paire de tongs

1 maillot de bain

1 serviette de plage

1 serviette de bain en microfibre (éviter couleur claire)

1 trousse de toilette

Certains me feront remarquer que 7/8 t-shirts voire 5/6 caleçons et 6/7 paires de chaussette c’est beaucoup. Je leur répondrai qu’ils n’ont pas tort, mais il ne faut pas oublier qu’il fait constamment chaud et humide en Asie, ce qui a pour effet de faire transpirer beaucoup (ce qui est mon cas). J’emporte donc autant de t-shirts car j’en utilise un par jour. Je n’aime pas porter un t-shirt utilisé la veille et qui sent la transpiration , ce n’est pas propre et je suppose que ce ne doit pas être agréable pour mes voisins. Voyager en sac a dos ne veut pas dire voyager sale!

Pour dire vrai, j’avais emporté 10 t-shirts sans m’en rendre compte lors de mon dernier voyage en Asie. Hé bien finalement j’étais bien content d’en avoir pris autant ! En avoir 10 en stock me permettait de tenir au moins une semaine sans faire de lessive. Ce qui représente des économies en temps et en argent. Et au final ça ne prend pas tellement de place dans la valise quand c’est bien plié.

Voici maintenant ma liste d’objets qu’il est utile -voire indispensable- d’emporter (et pourquoi selon moi) :

Un adaptateur. Pas besoin de vous faire un dessin : les prises électriques sont différentes selon les pays. Si connecté tu veux rester, un adaptateur tu dois acheter

Un téléphone portable (ai-je vraiment besoin de préciser pourquoi…?)

Une batterie externe. Avec l’accumulation des appareils électroniques aujourd’hui (smartphone, ordinateur portable, appareil photo/ GoPro, et même cigarette électronique etc.), il est parfois difficile de tous les recharger en même temps. La batterie externe résoudra ce problème passager, et s’avérera également très utile lors des trajets longue distance, lorsque la batterie de notre portable faiblira

Un ordinateur. Tout dépend de l’utilisation qu’on souhaite en faire. Si on est un digital nomad, qu’on a besoin d’envoyer régulièrement des mails, de trier ses photos/vidéos, et qu’on aime bien regarder des films de temps en temps, alors pas d’hésitation possible, il s’avère indispensable. Concernant le format, je conseille de ne pas dépasser 13 pouces, après c’est trop encombrant et lourd

Disque dur externe. Personnellement, si je pars longtemps en voyage (minimum 3 mois), j’aime bien avoir ma musique et des films avec moi. C’est bête, mais quand on est loin de notre pays et qu’on a un petit coup de blues, ça fait toujours du bien d’écouter un artiste de notre cru ou de regarder une comédie bien franchouillarde. Dommage de s’en priver…

Un cadenas à combinaison. Pour sécuriser ses affaires dans un casier

Des pochettes zip plastique/ sacs congélation. C’est un incontournable, je ne m’en sépare plus! Je les utilise notamment pour mettre ma batterie de secours et mon disque dur externe, ce qui les protègent de l’humidité; On peut aussi y ranger des documents papiers importants (passeport, permis de conduire…)

Une trousse de secours. A vous de voir ce que vous souhaitez y mettre, en plus des indispensables (désinfectant de type bétadine, pansements…)

Des écouteurs. C’est toujours pratique d’en avoir quand on veut écouter sa musique ou regarder un film. Dommage qu’ils ne soient pas utilisés par tout le monde

Un sac de couchage. En Asie, il est très rare de s’en servir (sauf pour les adeptes de Couchsurfing), car il est très facile de trouver des auberges économiques. Selon moi, les quelques (rares) cas où il peut servir : Vous êtes (justement) adeptes  du Couchsurfing, les draps sont sales, ou il fait froid. Personnellement j’ai décidé lors de mon dernier voyage en Asie du sud-est de ne plus m’en servir. Si besoin, je le remplace éventuellement par un sac à viande en lin, beaucoup moins encombrant

Un couteau suisse. C’est toujours pratique d’en avoir un, car il comme tout le monde sait, il a de très nombreuses fonctions, qui peuvent rendre de grands services en temps voulu (couteau, tire-bouchons, pince etc.). Attention à bien le mettre dans le sac en soute lorsque vous prendrez l’avion, sinon il sera confisqué!

Une lampe frontale. Si vous aimez la nature et l’aventure, c’est un must

Des bouchons d’oreille. C’est bien simple, je ne peux m’en passer… Mon sommeil est précieux, j’essaie de le chérir et de le protéger des agressions extérieures (ronfleurs, pleurs des enfants dans l’avion, musique, conversations bruyantes …)

Un masque de sommeil. Si dormir en plein jour tu dois, le masque de sommeil te sauvera

Un sac à dos de poche. Il tient dans la paume d’une main, est hyper léger, et rend de très grands services (excursions a la journée, courses etc.)

De la crème solaire.  En Asie du sud-est, le soleil peut taper fort, et sur plusieurs mois, cela peut faire des dégâts. Chacun fait ce qu’il veut, mais tout le monde sait qu’il est préférable d’en mettre

Un chapeau/ une casquette. Personnellement j’utilise toujours mon chapeau australien pliable en peau de kangourou. Il prend peu de place et protège l’ensemble du visage et du cou, contrairement à une casquette

Un peu de papier toilette. Ça peut sauver la vie, surtout si on s’aventure a l’écart de la civilisation ou qu’on a une longuuuuue journée de transport (et qu’on a le malheur d’avoir la turista en même temps, expérience vécue…)

Un jeu de cartes. Utile pour passer le temps si on voyage a plusieurs

Un protège sac /sur-sac. Double utilité : protège le sac contre les salissures et l’humidité, et limite les risques de vol

Un fil et des pinces a linge. Si on compte faire des économies en faisant soi-même ses lessives, c’est nécessaire. Personnellement je ne m’en sers quasiment jamais, il est possible de faire des lessives quasiment partout en Asie du sud-est pour un prix vraiment modique (entre 1 et 3€ )

Un masque et tuba. Ça peut vous surprendre, mais si on aime -voire adore, comme moi- faire du « snorkeling », et que l’on prévoit de passer du temps sur les îles, ça vaut vraiment le coup de le prendre. L’Asie regorge de plages magnifiques où l’on peut admirer de jolis poissons, ce serait dommage de se priver. D’abord parce c’est toujours mieux d’avoir son propre matériel, cela évite d’avoir à le louer a chaque fois. Mais aussi parce qu’il est adapté a notre morphologie (pas besoin de régler les sangles à chaque fois) et que d’un point de vue hygiénique, c’est toujours mieux d’utiliser son propre tuba. On ne sait jamais quelle était l’hygiène buccale des personnes qui ont mordu dans l’embout avant nous…

Un petit sac à dos (pour les excursions). Waterproof encore mieux!

Un spray anti-moustiques

 

Conclusion

Bien entendu chacun est libre d’y rajouter ou de supprimer des affaires, au gré de ses goûts et priorités. Attention parce qu’à cette liste s’ajouteront les vêtements et/ou objets achetés au fur et à mesure de nos pérégrinations, ce qui peut alourdir rapidement notre sac! Et il est parfois difficile de s’en séparer, car ils peuvent avoir une valeur sentimentale et symboliser un moment de vie particulier. Tel ce t-shirt (flashy!) porté lors de la Full Moon Party a Koh Phan Gan, ou ce magnifique pagne multicolore acheté en Birmanie… Personnellement,  j’ai du mal à me séparer d’affaires,  ce qui fait que j’ai une tendance naturelle à me surcharger. Mais fort heureusement je ne suis pas addict au shopping, donc cela compense!

2 commentaires

  • Mael - Traounomad

    Très bonne liste Vincent, bel article, très clair !
    C’est sympa de trouver ce genres d’articles en « version homme ».
    Mon style de voyage ressemble de plus en plus au tien donc je m’inspire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *