fbpx

Laos

Nom officiel République démocratique populaire lao
Nom propre Sathalanalat Passathipatai Passasson lao – ສາທາລະນະລັດ ປະຊາທິປະໄຕ ປະຊາຊົນລາວ (lo) ; République démocratique populaire lao (fr)
Continent Asie
Sous-continent Asie du Sud-Est
Population (palmarès : 106e) 7 230 665 habitants (2018)
Croissance démographique 4,78 % / an
Superficie 236 800 km²
Densité 30,53 habitants / km²
PIB (palmarès : 121e) 16,853 milliards $USD (2017)
PIB/habitant (palmarès) 2 468 $USD (2017)
Croissance du PIB 6,89 % / an (2017)
Espérance de vie (palmarès) 63,50 ans (2015)
Taux de natalité 28,00 ‰ (2015)
Indice de fécondité 3,20 enfants / femme (2015)
Taux de mortalité (palmarès) 8,20 ‰ (2015)
Taux de mortalité infantile (palmarès) 57,00 ‰ (2015)
Taux d’alphabétisation 84,70 % (2015)
Langues officielles Lao (français, vietnamien et chinois parlés)
Monnaie Kip (₭ LAK)
IDH (palmarès : 169e) 0,601 / 1 (2017)
IPE (palmarès) 42,94 (2018)
Nature de l’État République socialiste à parti unique
Chef de l’État Président Bounnhang Vorachith
Fête nationale 2 décembre (république de 1975)
Codes ISO LA, LAO
Gentilé Lao (Laotienne, Laotien)
Touristes (palmarès) 3 257 000 personnes (2017)

Carte du Laos

 
Ouverture limitée mais réelle vers l’extérieur

Le Laos est un pays sans accès à la mer d’Asie du sud-est, entouré par la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge, le Viêt Nam et la Chine.
Le pays, dirigé par un parti unique se réclamant du communisme, vit presque totalement replié sur lui-même. La liberté d’expression y est inexistante, et les conditions de vie, démocratiques comme matérielles, sont particulièrement difficiles. Les droits humains élémentaires ne sont pas respectés.
Mais le pays tente, timidement, une ouverture à l’international.

Patouxai, Vientiane, Laos
Patouxai, Vientiane, Laos. Monument construit pour célébrer l’indépendance

Le tourisme est l’une des avenues dans lesquelles se sont engagées les autorités pour développer le pays.
Malheureusement, des attentats contre des touristes ont eut lieu ces dernières années, ruinant les espoirs dans ce domaine pour un certain temps.
Malgré tout, le développement est en marche rapide, la croissance économique de la Chine et de la Thaïlande débordant les frontières communes. Le pays se trouve en effet au coeur du sud-est asiatique, et peut de par sa position géographique stratégique devenir un véritable noeud de communication.
Les infrastructures sont cependant très en retard sur ses voisins. Plusieurs ponts ont été construits entre le Laos et la Thaïlande ces dernières années, qui devraient permettre une augmentation des échanges économiques. Outre des routes, une voie ferrée, la première du pays, est en construction. Le fleuve Mékong reste aussi une artère de transport de marchandises très importante pour le pays, qu’il traverse de part en part sur 1898 kilomètres.

Paysage de la rivière Nam Song à Vang Vieng, Laos
Paysage de la rivière Nam Song à Vang Vieng, Laos
Hutte et canoes, Vang Vieng, Laos
Hutte et canoes, Vang Vieng, Laos. Photo : Todd Adams
Chutes de Kuang Si, Laos
Chutes Kouang Si, Laos

La minorité Hmong, dont une partie est persécutée par le pouvoir central de Vientiane et vit dans la jungle laotienne, lutte pour sa reconnaissance. Mais la plupart d’entre eux vivent désormais dans les villes avec le même niveau de vie que les Laotiens. Alliés des Français pendant la guerre d’Indochine et des Américains pendant la guerre du Viêt Nam, ils ont ensuite été pourchassés par les pouvoirs centraux et de nombreux Hmong ont été assassinés à cette occasion. Beaucoup d’autres ont été déplacés et se sont réfugiés en Thaïlande, aux États-Unis et en France, entre autres. On estime leur nombre total à environ 10-12 millions, dont 595 028 au Laos (recensement 2015), plus d’un million au Viêt Nam, et au moins sept millions en Chine, où on les appelle Miao.

Source :