fbpx

Philippines

Nom officiel République des Philippines
Nom propre Republika ng Pilipinas (fil) ; República de Filipinas (es)
Continent Asie
Sous-continent Asie du Sud-Est
Population (palmarès : 12e) 107 558 661 habitants (2019)
Croissance démographique 1,59 % / an
Superficie 300 439 km²
Densité 358,00 habitants / km²
PIB (palmarès : 39e) 313,595 milliards $USD (2017)
PIB/habitant (palmarès) 2 989 $USD (2017)
Croissance du PIB 6,70 % / an (2017)
Espérance de vie (palmarès) 68,27 ans (2014)
Taux de natalité 23,55 ‰ (2014)
Indice de fécondité 2,98 enfants / femme (2014)
Taux de mortalité (palmarès) 6,73 ‰ (2014)
Taux de mortalité infantile (palmarès) 22,20 ‰ (2015)
Taux d’alphabétisation 98,22 % (2015)
Langues officielles Filipino (ou tagalog), anglais
Monnaie Peso philippin (PHP)
IDH (palmarès : 145e) 0,699 / 1 (2017)
IPE (palmarès) 57,65 (2018)
Nature de l’État République. Régime présidentiel autoritaire
Chef de l’État Président Rodrigo Duterte
Fête nationale 12 juin (indépendance de 1896)
Codes ISO PH, PHL
Gentilé Philippine, Philippin
Touristes (palmarès) 6 621 000 personnes (2017)

Carte des Philippines

 
100 millions d’habitants

Les Philippines sont un pays d’Asie du Sud-Est constitué d’un archipel de 7 107 îles bordant la frange ouest de l’océan Pacifique. Environ 2000 îles seulement sont habitées. Il partage des frontières maritimes avec la Malaisie à l’ouest, l’Indonésie au sud et Taïwan au nord.
Il est le dernier pays à accéder au club restreint des pays de plus de 100 millions d’habitants, marque qu’il a atteint le 27 juillet 2014. Il est même prévu que le pays aura 142 millions d’habitants en 2045. Chiffre qui ralentit la progression de la lutte contre la pauvreté dans le pays. Grâce à la croissance économique actuelle, de nombreux Philippins sortent en effet de la pauvreté et de l’extrême pauvreté. En 2015, 21,6 % des habitants vivent dans la pauvreté (-2 $ par jour), contre 26,6 % en 2006. Des progrès qui pourraient être plus rapide.Manille, capitale des Philippines

Manille, capitale des Philippines. Photo : Patrick Roque

Pourtant, la croissance économique a été au rendez-vous ces dernières années, et le pays est bien intégré dans la mondialisation, grâce à la sous-traitance industrielle et les délocalisations de centres d’appels par exemple. Une croissance économique qui n’a donc pas profité à tous les Philippins, comme souvent. Les Philippines restent très fragiles face aux crises de l’économie mondiale, et ses efforts de développements sont très aléatoires.

Grottes de Tabon, Philippines

Grottes de Tabon, vestige des plus anciennes traces humaines aux Philippines. Photo : Jimaggro

Rizieres de Banaue, Philippines
Rizières de Banaue, vieilles de plus de 2000 ans et inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO, Philippines. Source : Wikipédia

La forte croissance de la population engendre un gonflement sans précédent des grandes villes du pays, dont la capitale, Manille. Celle-ci compte désormais plus de 24 millions d’habitants, avec une croissance démographique annuelle dépassant les 4 % actuellement !
Cette croissance folle engendre d’immenses problèmes, pollution, manque d’infrastructures sanitaires, sociales, éducatives, de transports en commun etc…
Dans le sud du pays, la « Région autonome en Mindanao musulmane » va se transformer en « Région autonome de Bangsamoro en Mindanao musulmane », après des élections locales qui ont été organisées dans le cadre des accords du gouvernement central avec les rebelles Moros du Front Moro de libération nationale. Ceux-ci, musulmans (le pays est majoritairement chrétien), réclamaient l’autonomie ou l’indépendance de la région depuis les années 1970. Un conflit qui a fait environ 150 000 morts et qui est donc en voie d’être réglé pacifiquement.

Source :